Sortir du gynécée

Trop de clichés circulent sur la Grèce antique : les femmes y seraient recluses, voilées ou loin des regards, dans un gynécée ; elles n’auraient aucune fonction civique ou collective. Privées d’éducation ou de culture, elles vivraient dans l’ombre des hommes, dans une cité misogyne. Sans sous-estimer l’inégalité entre les hommes et les femmes, l’ exposition Sortir du gynécée a pour objectif de proposer un autre regard sur la Grèce antique (VIIe-IIe siècle av. J.-C.). En intégrant les nouveaux acquis des travaux des philologues, des épigraphistes et des archéologues, et en recourant aux outils récents de la recherche en histoire des femmes et du genre, les historien.nes de cette exposition permettront aux visiteurs de découvrir des champs d’action et des domaines où les femmes antiques agissaient, géraient, pensaient, créaient, aimaient.

Exposition Sortir du gynécée. Un nouveau regard sur la Grèce antique sur le site de l’université d’Angers et réalisée par un programme de recherche de l’UMR ANHIMA.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.