Phanostratê, médecin

Envoyé par Juliana Magalhães dos Santos, Pesquisadora NEREIDA/UFF (Rio de Janeiro, Brésil)

Deux stèles de marbre, l’une trouvée à Acharnai (actuelle Menidi), datant du IVe siècle av. J.-C. , et une autre trouvée sur le versant sud de l’Acropole, présentent des dédicaces votives adressées au médecin Phanostratê qui est ainsi remerciée pour les soins qu’elle a procurés aux dédicataires et à leur famille. Ces documents attestent la confiance dans le travail et les capacités de Phanostratê, associant les actions du médecin aux préceptes d’Hippocrate (Airs, eaux, lieux, 2) et à la main guérisseuse d’Asclepios [IG II³ 4700; IG II² 4368]. La dédicace et les reliefs sculptés montrent que les compétences de Phanostratê étaient sans doute liées à la santé des femmes et à la petite enfance et que cette femme médecin aurait pu compter sur l’assistance d’auxiliaires (voir la figure féminine nommée Antiphale dans IG II² 6873).


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search