Le nom personnel des femmes grecques

Comme Todd 1997 le rappelle, les Athéniennes, contrairement aux Romaines, portaient un nom personnel. Les Romaines reçoivent la forme féminine du nomen de leur père (nom de famille) avec l’addition conventionnelle de maior, tertia, etc. En Grèce, en revanche, les filles des maisons libres reçoivent leur nom lors de la dekatê (fête du 10ème jour) : Phile ou Kleitarete (Isée 3.30). Ces noms sont individuels, personnels.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *